vendredi 30 août 2013

bien dans ses baskets

une amie, venant d'apprendre la naissance de son filleul, et sachant que je passais la voir cet après-midi, me demande s'il est possible que je lui fasse une petite paire de chaussons avant ma visite
c'est tout naturellement que ce modèle, qui me fait de l’œil depuis un moment à force de le voir sur facebook et sur certains blogs, s'est imposé
j'ai tâtonné, parce que le tuto initial me donnait une basket trop grande.... j'ai donc recommencé avec moins de mailles sur la chaînette de départ, mais en suivant les explications pour la suite
voici le résultat

 je vous rassure, les chaussons sont de la même longueur, mais j'avais mis une pelote de laine dans celui de gauche pour envoyer une photo à mon amie, je voulais être certaine que ça lui plairait
je ne suis pas trop mécontente du résultat, 12 m au départ au lieu de 20, crochet 3 1/2, je pense que je prendrai un crochet inférieur une prochaine fois, afin que la laine se tienne mieux, le modèle de base étant fait en coton
le tuto vient du blog dmc

belle soirée et merci pour vos visites


mercredi 28 août 2013

Et après

de Guillaume Musso

A huit ans, Nathan est entré dans le tunnel lumineux de la "mort imminente".
Plongeant dans un lac pour aider une fillette, l'enfant s'est noyé.
Arrêt cardiaque, mort clinique. Et puis, contre toute attente, de nouveau, la vie.
Vingt ans plus tard, Nathan est devenu l'un des plus brillants avocats de New York. Il a tout oublié de cet épisode traumatisant. Il a même fini par épouser la "petite fille du lac", Mallory, sa femme qu'il a passionnément aimée, puis qui l'a quitté, et qui lui manque comme au premier jour...
Mais Nathan ignore que ceux qui reviennent de l'autre côté ne sont plus tout à fait les mêmes.
Aujourd'hui il connaît la réussite, la notoriété et la prospérité.
Il est temps pour lui de découvrir pourquoi il est revenu.

A force d'entendre parler de Musso, j'ai voulu tester.... et je ne suis pas certaine d'en lire d'autres, ou alors lors d'un vol vers Québec, histoire de passer les 6 à 7 h de vol.....
rapidement lu, 4 petites soirées (je lis en général de 23h à minuit, minuit trente), et un peu déçue, j'avais deviné assez vite que Goodrich n'était pas le "guide" que notre personnage principal pensait, et qu'il était là pour l'aider à devenir comme lui....

A classer dans la catégorie qui ne me laissera pas un gros souvenir

dimanche 25 août 2013

sal Babachouette 2

normalement, c'est censé être la broderie du dimanche
mais aujourd'hui, je suis absente pour cause de fiesta d'anniversaire, ma fille et son copain sont nés le même jour, le 20 août et c'était l'occasion de réunir les 3 familles, la mienne, celle de son père et celle du copain

donc je n'aurai pas le temps de broder aujourd'hui
exceptionnellement, j'avais la permission de cheffe Nanou de tricher (je dis bien exceptionnellement, parce que j'ai une réputation de tricheuse dans les sals qui n'est plus à refaire hihi)
jeudi j'ai donc bien avancé cette jolie chouette et voici le résultat

rendez vous dimanche prochain pour une autre avancée
belle soirée

samedi 24 août 2013

un peu de lecture

encore 2 romans à mon actif, mais j'ai toujours l'impression que ma pal ne désemplit pas, il m'en reste encore 28 dans ma table de chevet

tout d'abord

Havre des morts, de Patricia Cornwell
un auteur dont j'ai quasiment l'intégrale, il doit m'en manquer un sur le nombre, j'ai du le prêter à une époque et je ne l'ai jamais revu......

A Dover, sur l'unique base aérienne militaire US qui reçoit les soldats morts au combat, Kay Scarpetta se forme aux techniques révolutionnaires de l'autopsie virtuelle. Elle est très vite mise à l'épreuve : un jeune homme a été trouvé mort près de chez elle, à Cambridge.
Crise cardiaque, selon les premières constatations. Mais comment expliquer qu'il ait saigné après son arrivée à la morgue, sinon parce qu'il était encore vivant ?
Une radiographie en 3D révèle des blessures que Scarpetta n'a jamais vues.
Elle se trouve dès lors confrontée à un passé qu'elle croiyait enfoui et à un dilemme plus que complexe. Déterminée à conclure avant qu'il ne soit trop tard, elle utilise les techniques de pointes apprises au Havre des morts pour confirmer ses suspicions.

Comme à son habitude, Cornwell nous tient en haleine du début à la fin et nous plonge dans l'univers des nanotechnologies.
Il me reste Voile Rouge et Vent de Glace à lire de cet auteur, ils attendent sagement dans ma pal, il va falloir que je me dépèche avant qu'elle n'en sorte un autre



le septième templier de Giacometti Ravenne

1307 : le roi Philippe le Bel et le pape Clément V ordonnent l'anéantissement total de l'Ordre du Temple. Mais dans l'ombre des commanderies, sept templiers vont organiser sa survivance par delà les siècles.
De nos jours : le commissaire franc-maçon Antoine Marcas reçoit l'appel désespéré d'un mystérieux frère. Sur le point d'être assassiné, il lui transmet la piste d'un secret fabuleux : le trésor des Templiers

encore une énigme concernant le trésor des templiers, j'ai vu que la suite était en librairie, mais malgré mon goût pour les romans ésotériques, je crois que je vais attendre avant de me décider à le lire, ce premier opus ne m'a pas emballé comme les enquêtes de David Gibbins ou de Dan Brown

jeudi 22 août 2013

enveloppe d'été

après l'enveloppe de printemps et nos enveloppes d'anniversaire, voici venu le temps de notre échange d'été

sur un modèle de Gazette, voici mon envoi pour Hémérobrode
une partie de la grille été en free sur ce blog qui est une vraie mine d'or

ayant un peu de retard, Renée me propose une remise en main propre puisque j'atterrissais le 1er juillet à Québec
malheureusement, les aléas du moment ont voulu que cette rencontre ne se fasse pas, mais ce n'est que partie remise
c'est donc le facteur qui m'a remis cette merveille

une grille de CCN intitulée Beach Cottage
et spécialement pour moi, le tissu intérieur

Renée sait que je suis folle du Canada

encore un échange très réussi, le prochain rendez-vous est fixé à l'automne, mais au vu de nos multiples occupations, on se donne jusque fin octobre pour ce nouvel opus

belle soirée

lundi 19 août 2013

petit (ou gros) délire

dans notre groupe de brodeuses sur facebook, on adore délirer et hier n'a pas dérogé à la règle
tout part d'un modèle vu sur la page de Chouett'Alors
photo de Pat les petites croix
une création de Cath, montée selon son tuto, qui fait immédiatement de l’œil à Nanou, notre "cheffe" adorée
bien évidemment, nous ne restons pas insensible à cette merveille et bien que je n'aime pas le rose, je craque quand même sur cette adorable chouette
proposant de la faire pour le printemps prochain, Nanou me prend au mot en disant qu'il faut commencer le sal assez rapidement
une petite création d’évènement plus tard, le sal est lancé..... pour le jour même.... et oui, un délire de plus
c'est la première fois que nous lançons et commençons un sal dans la foulée
un petit tour chez chouett'alors, grille commandée et reçue dans les quelques minutes qui suivent, merci les pdf
photo empruntée au site de chouett'alors
le temps de finir quelques bricoles, de préparer fils et toile et c'est parti
le temps d'un film hier soir et voici ma production
fils préconisés par Cath, un bout de toile unifil qui me restait, pile la bonne taille
par contre, il me manque 2 fils, à la lumière du jour je vais pouvoir voir si j'ai quelque chose d'approchant (avec 4 boites de fils, ça ne devrait pas être trop difficile à trouver)
et voilà comment d'un délire on arrive à se laisser entraîner dans une magnifique créa
je précise que j'avais dit en début d'année que je ne craquerai plus sur rien, et bien que les tentations soient énormes sur ce super groupe, j'avais résisté.....

belle soirée

vendredi 16 août 2013

en provenance de Québec

enfin presque
un peu de laine ramenée dans mes valises, choisie par la puce
et une autre en provenance du Myrtille laine d'Angers

 petite production, de deux après-midi et deux soirées

 deux pelotes d'une laine dégradée provenant de Myrtille, des aiguilles 20, 15 mailles, une petite heure de travail, une couture avec un crochet et le doigt, pour ce joli snood qui va lui tenir bien chaud cet hiver
une laine dégradée provenant de Québec pour ces mitaines sans pouce, aiguilles 5 et demi, 38 mailles et 40 rangs en côtes 2/2

de la laine spéciale pour les chaussons, comme celle que j'avais déjà achetée l'année dernière, une pelote pour les plus clairs, un peu plus de 2 pour les foncés (pas le même métrage dans les pelotes achetées à 2 endroits différents)
ce sont mes 2 filles qui vont avoir les pieds bien au chaud cet hiver, les clairs étant pour la puce, les foncés pour ma grande

je retourne à ma petite aiguille maintenant, je mène 2 sals sur notre groupe facebook dès le 1er septembre, je commence à préparer les étapes
voici nos projets

deux créations de Barbara Ana, dont les grilles sont en vente en pdf chez Creative Poppy

belle soirée à tous

lundi 12 août 2013

Santa Village 7 et 8

comme prévu, je n'avais pas emmené cette toile en voyage, donc en rentrant il a fallu que je me mette à jour avec 2 maisonnettes à broder
c'est chose faite

une petite vue d'ensemble
la 9ème maison est arrivée dans ma boite samedi, la 10ème est commandée
je vais essayer d'avancer le maximum de choses sur ce mois d'août dont des chut.....
j'entre en formation le 9 septembre et je vais avoir beaucoup moins de temps pour broder
belle soirée et merci pour vos visites et commentaires

jeudi 8 août 2013

deux de plus

des encours ?? non
même si j'ai un peu avancé pendant mon séjour à Québec, j'ai aussi beaucoup lu

comme je l'avais dit précédemment, j'ai donc commencé le premier tome de la série "les ailes d'Alexanne" de l'auteure québécoise Anne Robillard, dont la série la plus connue est "les chevaliers d'émeraude"

 A la mort de ses parents, Alexanne Kalinovski est confiée à sa tante Tatiana dont elle ignorait jusqu'à présent l'existence. Rapidement, la jeune fille constate que cette dame n'est pas une personne ordinaire. Elle vit seule dans un immense manoir aux multiples chambres parfumées à l'encens...
Alors qu'elle a du mal à s'habituer à ce nouvel environnement, Alexanne découvre peu à peu l'histoire de ses origines et ses dons particuliers, levant le voile sur l'héritage étrange dont sa famille l'avait tenue éloignée. Mais des évènements imprévus viennent compromettre sa quête spirituelle. Car les bonnes fées ne sont pas toujours celles qu'on croit....

pour ceux qui aiment les romans jeunesse, l'univers des fées, des esprits, je conseille vivement
je vais bientôt attaquer le tome 2, la puce a emporté les 2 suivants pour son séjour chez son père, mes deux grands sont à jour dans cette série (ainsi que dans les chevaliers d'émeraude que je n'ai pas commencé....)


la veille de notre départ, nous sommes allés faire un tour au carrefour Charlesbourg (centre commercial du quartier de mon chéri) en rentrant de ballade, et nous avons passé un moment dans les "ventes de trottoir" de la librairie (les ventes de trottoir sont l'équivalent de nos soldes, les articles étant présentés en dehors du magasin, en l'occurence ici, des tables dans le hall du centre commercial)
mon chéri a eu la bonne idée de m'offrir quelques livres et dans les livres de poche bradés, parce que légèrement abimés, j'y ai trouvé un polar de Thierry Serfaty que je venais de découvrir à la bibliothèque de Charlesbourg
primé au prix polar 2000, ce roman explore les limites de l'au-delà et du monde virtuel, sur fond de piratage informatique et d'espionnage industriel
Un chercheur en immunologie nous entraîne, malgré lui, dans une guerre impitoyable entre laboratoires de recherche. Au centre de cette série noire, Jan Helleberg n'a qu'un tort : ne pas croire en l'immortalité. C'est pourtant lui qui revient six mois en arrière, en chair et en os, pour enquêter sur les circonstances troublantes de sa propre mort - mais à une seule condition : ne rien changer au cours de l'histoire.

je vous souhaite une belle soirée et de bonnes lectures